mardi 12 avril 2011

Millau 2011 : un jour sans !

Un petit point nécessaire aussi bien à vous qu'à moi pour comprendre un peu mieux ce qui c'est passé lors de ces championnats de France de bloc de Millau.

Les Frances de Millau consitituaient une de mes principales motivations étant donné que c'était à la maison, la plus grosse compétition de l'année en France, en début de saison, bref, tout semblait parfait pour réussir.
Habitué à toujours arriver à grimper à mon niveau en compétition, j'appréhendais sereinement cette échéance d'autant que mes sensations à l'entraînement de ces derniers jours étaient bonnes.
Cette compétition m'aura appris qu'il n'est pas toujours aisé d'être dans le niveau que l'on attend. La dure loi du sport avec ses hauts et ses bas me l'a bien fait comprendre.
Pour ainsi dire, je ne me suis pas reconnu dans ma grimpe, impossible de concrétiser quoi que ce soit, des hésitations dans l'engagement des mouv's, une grimpe qui n'arrive pas à être instinctive...
Rien ne sert de continuer à énumérer ainsi ce qui n'allait pas mais plutôt essayons de comprendre pourquoi ?!

Finalement, je pense que c'est plutôt simple à expliquer. Cette année, c'est la première année que je suis autant disponible pour me préparer à un évènement. A la différence des trips falaises où, plus on a de temps, plus on grimpe, plus on perfe ; la préparation pour les compétitions est bien différente. C'est peut être ce que je n'ai pas su faire. Ces dernières semaines j'ai beaucoup grimpé (entre sélectifs, stages et dernières semaines chargées), peut être trop grimpé n'arrivant du coup pas forcément avec la meilleure fraîcheur mentale et physique. Cela c'est peut être joué à 2 ou 3 jours de repos près. Une chose est sure je tire une belle leçon de cette compétition. 
Quoi qu'il en soit, il est important de rebondir car d'autres compétitions arrivent. La saison et ma carrière sont loin d'être finies ! J'aurais d'autres possibilités de ne plus refaire ses erreurs ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire