dimanche 7 novembre 2010

Kalymnos & Telendos, Transition !

Aujourd’hui, mardi 26 octobre 2010, je vous écris en direct du port de Kos (Grèce) où je m’apprête à prendre un bateau qui me mènera à Bodrum en Turquie. Quoi de mieux que d’écrire noir sur blanc ce que j’ai pensé de Kalymnos au moment où nous transitons vers la Turquie.
J’ai découvert deux lieux que je ne connaissais pas : Kalymnos et Telendos. L’un beaucoup plus médiatisé que l’autre. A l’arrivée, j’ai pu me faire ma propre idée de ces deux sites. Voici ce que j’en ai pensé.

KALYMNOS
Après quelques jours à monter en courant aux secteurs tellement nous étions motivés et fous de voir des concrétions à perte de vue. Petit à petit, il s’avère que Kalymnos, à la période où nous y trouvons, a tendance à devenir un peu étouffant et bruyant (Scooters, travaux dans les bâtiments proches des falaises…). Aussi, le fait qu’il y ait des gens de tous les pays mais aussi de tous les niveaux ne rend pas toujours les pieds de falaise chaleureux. Les gens se disent tout juste bonjour ! Et parlent peu…Le nombre important de grimpeurs au pied de la falaise n’aide surement pas à créer du lien entre les gens ; le nombre de secteurs éparpillés un peu partout y contribue pour beaucoup aussi.

Coups de cœur
Ø  L’accueil de Simon & Myriam Montmory
Ø  La gentillesse d’Adonis Galouzis et sa femme pour l’hébergement et les nombreux repas qu’ils nous ont préparés sans qu’on ne leurs ait rien demandé
Ø  La fougue et la motivation de la nouvelle promotion des GGboys & girls
Ø  Géraud et Géraldine pour nous avoir rejoints et permis de passer des bons moments ensemble
Ø  La bande d’espagnol qui fut très chaleureuse et motivante le jour où Seb et moi avons fait « O Draconian Devil » 8b, en 2 petits essais. Le tout clôturé par un gros jeté à 2 mains en fin de section de rési !

TELENDOS 
Après seulement 2 jours à Telendos, j’ai trouvé ce lieu exceptionnel. Là-bas, il règne une simplicité et un calme très appréciable après avoir passé 15 jours en face. Ici pas de scooter. C’est tout petit et du coup les gens prennent le temps de marcher plutôt que de louer des scooters, de discuter et se découvrir davantage que dans la foule de Kalymnos.
Telendos est une petite île qui se mérite davantage que sa Grosse sœur très médiatisée. Finalement, ce sont des petits secteurs au calme et plus intimistes où j’aurais plaisir à y revenir pour retourner dans certaines voies laissées sans essais !
             
Coups de coeur
Ø  Le régina baptisé « Reggae Boat » par les GGboys est le bateau qui emmène de Kalymnos à Kos, un véritable moment de plaisir à se dorer la pilule au soleil sous fond de gros son (Pink Flyod et autres bons sons de reggae).
Ø  Le bivouac à l’abri du vent (ou presque !) d’Eric .
Ø  Odyssée l’Ane de Telendos, son histoire et celle de son maître.
Ø  8a + « Roofopopoulos » à Telendos au secteur Three caves que j’ai réalisé flash et dont la première de cette voie a été réalisée par Chloé Graftiaux. C’est une belle manière que lui rendre hommage et d’emboiter le pas d’une fille qui avait pour mot d’ordre de « tout faire à fond et pour aller toujours plus haut ». C’est aussi ma vision des choses que j’aurais eu plaisir à partager avec elle qui aurait pu être parmi les Gravity Globe à Kalymnos et/ou en Turquie.

Au final, c’est un séjour que j’ai beaucoup apprécié. Je me rends compte de la chance que j’ai de pouvoir vivre pleinement ma passion. Je me sens progresser chaque jour et vivre à fond pour ce que j’aime.
Ce plaisir ne pourrait pas être aussi important sans le partage que j’ai pu avoir avec le groupe des Gravity Globe et des personnes rencontrées lors de ce voyage.
[A suivre ... la Turquie !]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire